Littérature : quand la "Famille Martin" s'incruste dans le dernier roman de David Foenkinos

Le pire cauchemar d'un écrivain est la page banche. Surtout quand on accumule les succès comme David Foenkinos. Dans La famille Martin (Gallimard), le romancier se retrouve en panne d'idées et va se fixer un défi complètement fou : descendre dans la rue un matin et faire de la première personne qu'il croisera le sujet principal de son prochain livre. La rencontre avec Madeleine Tricot "Il va tomber sur une octogénaire sémillante qui tire un caddie violet et qui s'appelle Madeleine Tricot. Il l'aborde donc et Madeleine Tricot n'est finalement pas si farouche que ça. Elle est plutôt flattée qu'on s'intéresse à elle", résume Anne-Marie Revol, journaliste culture de France Télévisions. La fille de Madeleine Tricot fait alors son apparition et passe un marché avec David Foenkinos : il peut écrire un roman sur sa mère à condition d'intégrer toute la famille à l'histoire. La famille Martin s'incruste donc dans le livre du romancier.