Lits médicalisés : les commandes affluent

Dans une société spécialisée dans la fabrication de lits médicalisés, la cadence ne faiblit pas avec l'épidémie de coronavirus. Un lit sort de la chaîne toutes les quatre minutes, il faut produire rapidement. "On a un flux de commandes venues de France. On a plus de 900 lits à livrer dans les quatre semaines. Il y a 600 lits en Italie, 400 lits en Espagne. Tous les pays européens nous sollicitent", explique Marc Capdeville, directeur du site Hill-Rom de Pluvigner (Morbihan). Les usines tournent à plein régime Plus de 200 salariés travaillent dans l'usine. Des intérimaires ont été appelés en renfort. Tous ont le sentiment d'accomplir une mission essentielle. "Je pense qu'on sauve des vies parce qu'on a besoin de lits pour transporter les personnes et les soigner", affirme une salariée. Face à cette situation exceptionnelle, une cellule de crise a été mise en place. Elle se réunit deux fois par jour pour faire le point sur la production.