Lits en carton et médailles en métal recyclé : les JO de Tokyo jouent la carte écolo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ils sont au centre de toutes les attentions à quelques jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août). Des lits en carton attendent les 11.000 athlètes présents pour les Olympiades japonaises. Une volonté des organisateurs de rendre cette compétition plus verte. Plusieurs sportives et sportifs qui découvrent ces matelas s'en amusent et les partagent sur les réseaux sociaux, à l'image de l'Américain Paul Chelimo, médaillé d'argent du 5.000 mètres à Rio en 2016.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des matelas solides qui peuvent supporter 200 kg

Ces lits en carton sont l'œuvre de l'entreprise nipponne Airweave, spécialisée dans la conception de couchage écologique, réutilisable, avec une très faible emprunte carbone. Au total, il y en a 18.000 dans le village olympique. Alors, ces matelas sont-ils assez solides pour supporter le poids des athlètes ? Au départ, ils ont eu le droit au surnom de "lits anti-sexe" car ils ne pouvaient accueillir qu'une seule personne dessus. Certains athlètes ont donc testé la solidité de ces lits comme le gymnaste irlandais Rhys McClenaghan. Ce dernier s'est amusé à sauter sur le matelas et le sommier en ca...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles