Le litige financier entre Jean Nouvel et la Philharmonie de Paris désormais entre les mains d'un juge d'instruction

franceinfo Culture
·1 min de lecture

L'architecte français Jean Nouvel a obtenu l'ouverture d'une information judiciaire dans le litige financier qui l'oppose à la Philharmonie de Paris sur le chantier de la prestigieuse salle de concert, a-t-on appris lundi 22 mars de sources concordantes.

L'architecte avait déposé une plainte en octobre 2019 contre la Philharmonie de Paris, qui lui réclame 170 millions d'euros pour les surcoûts survenus lors du chantier.

"Sommes parfaitement indues" ?

Une information judiciaire, reprenant les infractions visées dans la plainte, a été ouverte pour "favoritisme, prise illégale d'intérêts, détournements de fonds publics, concussion, faux et usage de faux" le 12 février et un juge d'instruction a été désigné pour mener les investigations, a confirmé le Parquet national financier (PNF). Sollicitée par l'AFP, la Philharmonie de Paris n'a pas souhaité faire de commentaire.

"Nous avons pleine confiance dans le fait que le magistrat instructeur identifiera les responsables des infractions commises à la Philharmonie au préjudice de Jean Nouvel et des Ateliers Jean Nouvel" (AJN), ont réagi de leur côté Mes William Bourdon et Vincent Brengarth, les avocats de l'architecte mondialement connu pour ses réalisations, dont le Quai Branly et le Louvre Abou Dhabi.

"Ces infractions sont la conséquence directe d'une politique délibérée de diabolisation de l'architecte, de faveurs accordées aux entreprises et d'une réclamation ahurissante à l'AJN de sommes parfaitement indues", ont-ils ajouté.

213 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi