L'Italie rejette les propositions élaborées au Conseil européen

L'ITALIE REJETTE LES PROPOSITIONS ÉLABORÉES AU CONSEIL EUROPÉEN

ROME (Reuters) - Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a rejeté jeudi le projet de propositions élaboré par les conseillers des chefs d'Etat et de gouvernements de l'Union européenne pour répondre à la crise sanitaire liée au coronavirus.

Rome "n'accepte pas" ces propositions jugées trop timides, a déclaré Giuseppe Conte dans un communiqué publié alors que la réunion par vidéoconférence se poursuivait.

"Nous devons réagir en employant des instruments financiers innovants", pour sortir aussi rapidement que possible de l'état d'urgence économique, dit-il dans le communiqué.

Giuseppe Conte a donné dix jours à l'Union pour apporter des solutions adéquates mais n'a pas précisé ce que ferait l'Italie si ses exigences n'étaient pas satisfaites.

Les dirigeants des Vingt-Sept devaient valider ce jeudi un dispositif de protection des entreprises stratégiques européennes d'éventuelles tentatives de prise de contrôle étrangères hostiles, selon le projet de conclusions du sommet prévu ce jeudi en visioconférence, que Reuters a pu consulter.

Les pays de l'UE sont en revanche divisés entre autres sur l'opportunité de lancer des emprunts communs, surnommés "coronabonds", destinés à financer la lutte contre l'épidémie et le soutien à l'économie.


(Giuseppe Fonte; version française Nicolas Delame, édité par Marc Angrand)