L'Italie parie sur Mario Draghi pour sortir de sa crise politique

Mario Draghi, ex-chef de la Banque centrale européenne, devrait être chargé mercredi de former un gouvernement pour permettre à l'Italie, paralysée depuis la démission du Premier ministre Giuseppe Conte, d'affronter la crise sanitaire et de procéder aux arbitrages du colossal plan de relance financé par l'UE. Le président de la République Sergio Mattarella, arbitre en cas de crise politique, a accueilli M. Draghi mercredi en milieu de journée au Palais du Quirinal. S'il accepte sa délicate mission, cet homme affable de 73 ans, crédité d'avoir sauvé la zone euro en 2012 en pleine crise de la dette, devra séduire les principales formations politiques pour avoir une majorité parlementaire.