L'Italie fait preuve d'une "grande solidarité" et d'une "grande fraternité" face au coronavirus, selon un spécialiste

franceinfo

L'Italie fait front commun face à la crise du coronavirus. Le pays est frappé de plein fouet, avec 14 681 morts officiellement enregistrés, et paie le plus lourd tribu au monde. Pourtant, le pays fait preuve d'une certaine unité, d'une "grande solidarité" et d'une "grande fraternité", selon Marc Lazar, politologue spécialiste de l'Italie et directeur du centre d'Histoire de Sciences Po, sur franceinfo, non sans que des voix s'élèvent déja dans l'opposition.


franceinfo : Vous soulignez l'union de tout un peuple, de toute l'Italie. Cette crise révèle-t-elle chez les Italiens des traits de caractère qu'ils ignoraient eux mêmes ?

Oui, je crois. Souvent, notamment en France, on présente les Italiens comme mal disciplinés, inciviques et individualistes. Là on voit, depuis le début de la crise, au contraire, que l'on on a une population qui, dans l'ensemble, respecte les consignes et fait preuve d'une grande solidarité, de grande fraternité et qui aussi communie dans un sentiment et dans une sensibilité nationale qu'on ne lui connaissait pas toujours.

Pour l'instant, le gouvernement est plutôt épargné par les critiques ?

Il faut faire très attention parce qu'effectivement, toutes les enquêtes d'opinion montrent une très grande popularité du gouvernement de Giuseppe Conte. Mais je cette immense popularité presque inédite à l'égard d'un chef de gouvernement en Italie est plus liée à la fonction institutionnelle et à la situation dramatique qu'à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi