Non, l'Islande n'est pas en train de tester l’ensemble de sa population

franceinfo

Depuis le 23 mars, plusieurs messages sur Twitter affirment que l’Islande a ou va soumettre l’ensemble de sa population au dépistage du coronavirus. Ces messages sont souvent accompagnés d’un reportage vidéo de l'agence de presse américaine Bloomberg sous-titré en anglais. Contrairement à l’interprétation erronée qu’en font certains, le reportage vidéo affirme uniquement que l’Islande est un petit pays qui serait capable de tester toute sa population. La cellule Vrai du faux vous explique.

Moins de 5% de la population dépistée

Selon les chiffres officiels, publiés sur le site officiel covid.is, l’Islande a réalisé 16 443 tests au 29 mars minuit. L'Islande compte 364 134 habitants. Après calcul, seul 4,5% des Islandais ont donc été dépistés. Pour 1 086 cas confirmés, 36 hospitalisations et 2 décès depuis la découverte du premier malade du Covid-19 le 28 février dernier. C’est le 18 mars que le nombre de tests réalisés en un jour a été le plus élevé : 1 707. A ce rythme effréné et à condition de disposer d’assez de kits de dépistage, il faudrait encore 207 jours à l’Islande pour tester l’ensemble de ses habitants. Le responsable adjoint à la direction de la santé Kjartan Hrein Njalsson a précisé, le 25 mars, la stratégie islandaise de dépistage qui est de tester "tous ceux qui le souhaitent" jusqu’au moment où ils "auront une vision claire sur la diffusion du virus au sein de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi