L'Irlande célèbre ses 50 ans d'adhésion à l'UE : comment le pays a évolué depuis 1973 ?

L'Irlande célèbre ses 50 ans d'adhésion à l'UE : comment le pays a évolué depuis 1973 ?

Le 1er janvier 1973, soit 50 ans avant, le Premier ministre irlandais Jack Lynch signait l'adhésion de l'Irlande à la Communauté économique européenne (CEE), aux côtés du Royaume-Uni et du Danemark.

Malgré des débuts difficiles, l'Irlande est passée de la pauvreté à l'un des pays avec le plus fort PIB par habitant au monde, principalement grâce à son adhésion à l'UE.

"L'adhésion à l'UE a sorti l'Irlande de l'ombre du voisin britannique et nous a permis d'être indépendants non seulement sur le plan politique, mais aussi économique. La réglementation européenne a contribué à la modernisation de notre économie. Et les fonds européens ont été essentiels pour moderniser les infrastructures et le transport en l'Irlande", a expliqué l'ancien Premier ministre irlandais John Bruton.

De la pauvreté à l'un des pays les plus riches

Depuis 1973, le PIB de l'Irlande est passé de 3,5 milliards de livres à 120 milliards d'euros.

Sa population a augmenté de plus de 2 millions d'habitants. Le pays a retrouvé son niveau de population d'avant la Grande Famine du XIXe siècle. Au cours des 50 dernières années, le nombre de personnes diplômées de l'enseignement supérieur a augmenté de plus de 806 %.

Des secteurs impactés par l'UE

Depuis 2013, l'Irlande est passée du statut de bénéficiaire des fonds européens à celui de contributeur net. En revanche, depuis quelques années, le secteur agroalimentaire perd du terrain et les acteurs de la pêche se disent être fortement impactés par le règlement européen.

"Je crois que nous avons donné beaucoup plus à l'UE que nous n'avons jamais reçu. Je viens de Killybegs, le plus grand port de pêche d'Irlande, et ce que nous avons cédé en termes de droits de pêche et de ressources halieutiques depuis notre adhésion à l'UE, représente bien plus que toutes les aides que nous avons reçues pour le secteur agricole et dans d'autres secteurs. Je pense que cela vraiment détruit le pays", a dit le parlementaire irlandais Thomas Pringle.

"Lorsque l'Irlande a rejoint l'UE, elle était relativement pauvre, aujourd'hui c'est l'un des pays les plus riches en ce qui concerne le PIB par habitant. Le succès irlandais est un exemple pour tous les pays qui pourront rejoindre l'UE si leur candidature est retenue et qu'ils dépensent judicieusement l'argent de Bruxelles, ils peuvent eux aussi jouir d'une prospérité similaire dans les années et les décennies à venir", a expliqué, le reporter d'Euronews Ken Murray depuis Dublin.