L'Iran dit détenir des agents travaillant pour Israël

·1 min de lecture
L'IRAN DIT DÉTENIR DES AGENTS TRAVAILLANT POUR ISRAËL

DUBAI (Reuters) - Les forces de sécurité iraniennes ont interpellé les membres d'un réseau d'agents travaillant pour Israël et découvert une cache d'armes destinées selon Téhéran à être utilisées lors des manifestations contre la pénurie d'eau qui agitent la République islamique depuis deux semaines, rapportent mardi des médias officiels.

Téhéran accuse régulièrement ses ennemis ou ses rivaux comme Israël, les Etats-Unis ou encore l'Arabie saoudite, de tenter de déstabiliser le pays en attisant les manifestations et les violences.

L'Iran fait face à sa pire sécheresse depuis 50 ans, et des manifestations à la suite de graves pénuries d'eau, initialement cantonnées au sud-ouest du pays particulièrement touché, ont pris un tour politique et se sont étendues à d'autres régions ces derniers jours.

Les autorités ont accusé des dissidents armés de provoquer des affrontements pendant ces manifestations, tandis que des groupes de défense des droits de l'homme ont dit que les forces de sécurité avaient ouvert le feu contre les manifestants.

Selon un responsable du ministère iranien du Renseignement cité par la presse officielle, des pistolets, des grenades, des fusils d'assaut et des munitions ont été saisies par les forces de sécurité iraniennes.

"Des agents du Mossad (le service de renseignement israélien-NDLR) prévoyaient d'utiliser cet arsenal lors d'émeutes urbaines et pour des assassinats", a déclaré ce responsable sans donner plus de détails.

Des responsables israéliens n'ont fait aucun commentaire à ce sujet dans l'immédiat.

(Reportage Bureau de Dubaï, version française Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles