L'Iran annonce avoir fabriqué un missile hypersonique

AFP - HANDOUT

L'Iran a affirmé ce jeudi 10 novembre avoir fabriqué un missile hypersonique capable « de traverser tous les systèmes de défense antimissile », suscitant l'inquiétude de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) au moment où les négociations sur le programme nucléaire du pays sont au point mort.

Le missile hypersonique, une arme manœuvrable, évolue à des vitesses supérieures à 6 000 kilomètres à l'heure, soit cinq fois la vitesse du son. À l'inverse des missiles balistiques, les missiles hypersoniques volent à basse altitude dans l'atmosphère et sont manœuvrables, ce qui rend leur trajectoire difficilement prévisible et leur interception difficile.

►À écouter aussi : LIGNES DE DÉFENSE Missiles hypersoniques: la nouvelle menace

« Ce missile balistique hypersonique peut contrer les boucliers de défense anti-aérienne », a déclaré le général Amirali Hajizadeh, le commandant de la Force aérospatiale des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de l'Iran.« Il pourra traverser tous les systèmes de défense antimissile et je ne pense pas qu'il existera avant des décennies une technologie pour y faire face », a-t-il assuré, cité par l'agence Fars.

Le patron de l'AIEA inquiet

À Vienne, l'AIEA a réitéré, dans un rapport consulté jeudi par l'AFP, sa « vive inquiétude » sur le fait qu'il n'y a « toujours pas de progrès » dans les discussions avec l'Iran sur la question de trois sites non déclarés, où ont été retrouvées des traces d'uranium enrichi.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI