Lionel Messi positif au Covid, comme de nombreux joueurs de Ligue 1

·3 min de lecture
Lionel Messi contre l'AS Monaco, le 12 décembre 2021 (photo d'archives) (Photo: Benoit Tessier via Reuters)
Lionel Messi contre l'AS Monaco, le 12 décembre 2021 (photo d'archives) (Photo: Benoit Tessier via Reuters)

CORONAVIRUS - La montée en flèches des contaminations liée au variant Omicron n’épargne pas le PSG. Comme de nombreux clubs français et européens, l’actuel leader de la ligue 1 a annoncé, ce dimanche 2 janvier, que 4 joueurs de son effectif ont été contrôlés positifs au virus et “placés à l’isolement”.

La star argentine, Leo Messi, le latéral Juan Bernat (présent à l’entraînement au Camp des Loges samedi), ainsi que deux habituels réservistes le gardien Sergio Rico et le milieu Nathan Bitumazala sont concernés.

Messi à l’isolement en Argentine

“Soumis au protocole sanitaire adapté”, ils seront donc absents ce lundi 3 janvier pour le 16e de finale de Coupe de France face à Vannes, pensionnaire de National 2 (4e échelon national), et pourraient être indisponibles ou à court de forme et de préparation pour l’affiche contre l’Olympique Lyonnais en Ligue 1, ce dimanche 9 janvier.

Messi est resté en Argentine pour observer sa période d’isolement, a précisé dans la foulée l’entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, en conférence de presse. Pourra-t-il jouer à Lyon dimanche? “Je ne sais pas. Il ne pourra pas voyager en France tant que son test sera positif”, a-t-il répondu.

Neymar poursuit ses soins au Brésil

Par ailleurs, le Brésilien Neymar, victime d’une entorse à la cheville gauche le 28 novembre lors d’une victoire à Saint-Étienne en Ligue 1, “va poursuivre ses soins au Brésil jusqu’au 9 janvier avec des membres du staff médical et performance” du club, précise le PSG. “Son retour à l’entraînement est toujours prévu dans environ 3 semaines”, ajoute le club. Son absence avait été évaluée de six à huit semaines après sa blessure.

Le club de la capitale n’est pas le club le plus impacté par l’épidémie en France. Le match entre Angers et Saint-Etienne, prévu le 9 janvier, a d’ores et déjà été reporté en raison du grand nombre de cas de Covid-19 au sein de l’effectif angevin, près d’une vingtaine de personnes entre les joueurs et le staff.

Les Girondins de Bordeaux, confrontés à un cluster d’ampleur les privant de 21 joueurs positifs, se déplaceront avec seulement sept joueurs professionnels et treize jeunes ce dimanche 2 janvier à Brest pour la Coupe de France. Parmi les sept professionnels passés entre les mailles du virus, figurent le défenseur latéral Timothée Pembélé et six attaquants, Javairo Dilrosun, Alberth Elis, Hwang Ui-jo, Amadou Traoré, Josh Maja et Jimmy Briand.

Entre blessures, départ à la Coupe d’Afrique des nations et cas positifs, le Stade Rennais présente lui aussi un groupe très amoindri et rajeuni pour affronter Nancy (Ligue 2) dimanche. Mais le nombre exact de joueur contaminé n’a pas été communiqué.

À voir également sur Le HuffPost: 2 Français positifs chaque seconde, “10% de la population” cas contact, alerte Veran

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles