Lion (Arte) D'après l’incroyable histoire vraie de Saroo Brierley

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Certaines histoires, parce qu’elles résonnent en chacun de nous, ne s’oublient pas. L’incroyable destin de Saroo, perdu, en 1986, à plus de 1 500 kilomètres de son village natal, est de celle-là. Petit dernier d’une famille misérable, le bambin a pour habitude de se rendre à la gare avec Guddu, son grand frère, pour trouver de quoi manger. Un soir, il s’endort dans un train dont la porte se bloque quand le convoi s’ébranle. Trente heures plus tard, l’enfant débarque à Calcutta, où personne ne parle son dialecte.

Adapté de A Long Way Home, roman autobiographique de Saroo Brierley, Lion retrace le parcours, les épreuves et les rencontres du jeune garçon, déclaré perdu après deux mois d’enquête. Si Saroo a survécu à la cruauté des adultes et, notamment, échappé à un réseau de prostitution, c’est grâce à sa force vitale, à sa débrouillardise et à la chance. Pour l’incarner, la production a auditionné des milliers d’enfants avant de trouver Sunny Pawar. Impossible de ne pas craquer pour sa petite voix et ses yeux éperdus. Sunny est un novice en or. Son naturel a scotché toute l’équipe. Même Barack Obama, très ému par le film, l’a reçu à la Maison Blanche !

À lire également

20 ados de séries méconnaissables aujourd'hui (PHOTOS)

Emporté par l... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles