Lio : «Les médias sont extrêmement complaisants avec les violences conjugales»

·1 min de lecture

Mardi soir sur M6, Lio incarne maître Nathalie Tomasini, avocate de Laura Rapp, victime de violences conjugales, dans le téléfilm Elle m'a sauvée. Invitée de Culture Médias le jour même, l'actrice et chanteuse explique pourquoi elle a accepté ce rôle dans cette fiction inspirée de faits réels. "J'ai dit oui tout de suite, après avoir écouté Ionut [Ionut Teianu, réalisateur du film, ndlr]. Parce que c'est très important dans ces affaires d'utiliser les mots qu'il faut pour parler de ça. Et lui les utilise : Ionut parle bien d'assassinat pour Julie, il parle bien de féminicide. Donc, après l'avoir rencontré, je savais que je pouvais y aller", explique-t-elle sur Europe 1.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Je vous recommande le compte Instagram 'Préparez-vous pour la bagarre'"

Ce choix des bons termes est très important pour Lio. Et, selon elle, il manque encore dans le traitement médiatique de ces affaires. "Les médias sont extrêmement complaisants avec les violences conjugales et avec la pédocriminalité", regrette-t-elle. "Quand un père touche sa fille, on dit que c'est un trop plein d'amour. Non, c'est un crime. C'est de la pédocriminalité."

Si le choix des termes peut sembler s'être amélioré ces dernières années, les erreurs sont pour Lio toujours d'actualité. Pour en prendre conscience et les combattre, elle conseille un compte Instagram et un livre. "Je vous recommande 'Prépa...


Lire la suite sur Europe1