Publicité

La chanteuse Lio dément des propos rapportés par un magazine sur une accusation de viol

Lio a mis « les points sur les "i" ». Après la publication d'une interview dans le magazine belge Max, selon lequel elle accuserait son beau-père Alberto Nogueira de « viol » lorsqu’elle était enfant, la chanteuse a contesté ces propos.

Sur son compte Instagram, elle a révélé que les mots rapportés par le média étaient faux, disculpant par la même occasion son beau-père et en accusant l’un des amis de celui-ci. « J’ai été violée. J’étais à l’arrière de la voiture. Le volant était à l’avant, ce n’est évidemment pas mon beau-père qui a pu commettre ce viol. C’est un de ses amis qui travaillait dans la même entreprise », a-t-elle déclaré. Avant de conclure qu’elle a « d’autres bananes à peler avec [s]on beau-père mais [que] ce n’est pas ici [qu’elle le fera] ».

Selon le magazine belge, Lio déclarait avoir mis du temps à poser des mots sur ce qu’elle a enduré et à dénoncer les agressions sexuelles subies : « J'ai découvert il y a deux ans que j'ai été violée à l'âge de 10 ans. Avant, je disais juste : “C'est un gros balourd, ami de mes parents, qui a profité de moi, pendant quarante minutes”. » Avant d’ajouter : « J'ai été violée d'autres fois après, parce que je n'avais pas mis le mot sur le premier. »

Des faits dénoncés en 2022

Toujours selon Max, Lio revenait sur les conséquences physiques et mentales de ce viol da...


Lire la suite sur LeJDD