Dans l'intimité des Real Life Superheroes

Les super héros de la vraie vie reviennent dans un mini documentaire présenté sur la chaîne YouTube Trash Lab qui appartient à l’acteur et réalisateur américain Ashton Kutcher.

Les réalisations de Trash Lab explorent des facettes relativement discrètes des USA : les food trucks, les métiers rares (voire quasi disparus) comme celui de barbier, etc. Ce laboratoire de l'image part aussi à la rencontre d'artistes. Sa dernière livraison, "The Subculture of Real Life Superheroes", débute dans les rues de San Diego où le crew Xtreme Justice League patrouille à la nuit tombée. L'ambiance devant l'Ocean Beach Hotel est chaude. Les noms d'oiseaux volent. On ne sait pas qui insulte qui. Mais le Real Life Super Hero (RLSH) ne semble pas être le bienvenu.

Puis le visage de Mr. Xtreme, le chef du groupe, apparait à l'écran. Ses comparses Grim, Urban Avenger, Vigilante Spider et Divine Force arrivent en renfort et ils expliquent tour à tour pourquoi ils ont embrassé la vie de RLSH, les devoirs qui incombent à ce hobby n'étant pas sans risque même si leur mission est plus de faire de la prévention que de passer à l'action.

On peut ainsi voir nos RLSH laver un graffiti sur un mur, placarder dans la rue des affichettes pour signaler un enfant disparu ou un délinquant sexuel recherché.

A défaut d'un superpouvoir, les hommes qui composent la Xtreme Justice League possèdent des armes secrètes. La lampe torche qui pulvérise un spray au poivre est particulièrement impressionnante sous son air faussement innocent. Et un peu comme pour mettre leur arsenal à l'épreuve, ils plongent à nouveau dans la jungle urbaine en rencontrant une population nocturne interlope.

Via : Geekosystem.com et Comicsgrinder.com

Retrouvez cet article sur fluctuat.net

Dragon Ball Z rejoué avec des acteurs
Les super-héros américains en pleine dépression
Les super-héros sont des chômeurs comme les autres
Les supers héros de l'immigration mexicaine
Mamika, la Super Mamie de Sacha Goldberger

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.