Dans l'intimité de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy : les secrets d'un couple inattendu

·1 min de lecture

"Avec Carla, c'est du sérieux." Cette petite phrase prononcée par Nicolas Sarkozy en conférence de presse, en janvier 2008, n'était pas qu'une fanfaronnade devant des journalistes intrigués par sa vie sentimentale mouvementée. Tout juste divorcé de Cécilia Attias, rupture définitive d'autant plus humiliante qu'elle fut précédée de retrouvailles et de compromis, le nouveau président de la République veut alors prouver qu'il n'a rien perdu de son esprit de conquête et que Carla Bruni, la sirène des podiums, la chanteuse plutôt de gauche, la croqueuse d'hommes, n'est pas une passade, encore moins une erreur de casting. L'ex-amante d'Eric Clapton et de Mick Jagger est la nouvelle femme de sa vie - la troisième certes -, n'en déplaisent aux railleurs et autres experts-comptables de tout ce qui semble les opposer.

Près de quinze ans après leur rencontre organisée par le publicitaire Jacques Séguéla, Nicolas Sarkozy continue à se gonfler d'un attendrissant orgueil à l'évocation de sa "Carlita", si "envoûtante", si "divine", si "bouleversante". Elle n'est pas non plus à court de superlatifs pour celui qui l'a reconciliée avec la vie de couple. Ils sont un miroir magnifiant l'un pour l'autre. Comme deux ados effrontés, qui ont toujours forcé la chance, ils s'amusent d'avoir déjoué les pronostics. Ils ont surtout ceci en commun : ni l'un ni l'autre n'aime qu'on lui résiste, ils sont nés pour séduire. Le mélange aurait pu être explosif. Loin d'être destructrice, l'histoire d'amour se nourrit (...)

Lire la suite sur le site de GALA

­­­Emmanuel Macron alarmiste : « Nous sommes dans une pandémie au sein de la pandémie »
Le saviez-vous ? Sylvie Vartan a eu pour assistant une star incontournable de la télé
"C'est la Tanguy de la politique" : Christophe Castaner se paie la tête de Marine Le Pen
Roland Giraud : comment sa femme l'a sauvé après la mort tragique de leur fille
Olivier Duhamel : "son ami" Jean Veil s'inquiète, "cette sordide affaire doit-elle se terminer par un nouveau drame ?"