“L’indécence et le journalisme de cour”, “vous n’avez pas honte ?”, “c’est odieux” : l’interview de Patrick Balkany sur BFMTV après la tentative de suicide de son épouse sévèrement taclée par les internautes

L'entretien de BFMTV a été vivement critiqué par les internautes. (Capture d'écran BFMTV) (Capture d'écran BFMTV)

Ce jeudi 3 février, la cour d’appel de Rouen a révoqué le placement sous bracelet électronique de Patrick Balkany et de son épouse après plusieurs manquements, ouvrant de fait la voie à une incarcération. Après l’annonce de cette décision, Isabelle Balkany a fait une nouvelle tentative de suicide et a été hospitalisée à Évreux, selon son époux. Ce soir, BFMTV a diffusé une interview de l’ancien maire de Levallois-Perret qui a fait l’objet de vives critiques de la part des internautes.

Ce jeudi 3 février, les époux Balkany ont été renvoyés en prison. La cour d’appel de Rouen a décidé la révocation du placement sous bracelet électronique d’Isabelle et de Patrick Balkany, assignés à résidence depuis mars 2021. Une décision qui fait suite à plusieurs “incidents” et au “non-respect des obligations auxquelles étaient tenus” l’ancien maire de Levallois-Perret et son épouse et ex-adjointe. Le célèbre couple politique devait notamment “justifier du paiement des sommes dues suite aux faits de fraude fiscale et du paiement régulier des impôts”, explique la procureure de la République de Rouen. Suite à cette décision, Isabelle Balkany a tenté de se suicider et a été prise en charge par les pompiers. L’ex-conseillère générale et vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine a publié un message très alarmant sur son compte Twitter, ce jeudi après-midi : “Je veux juste dormir, DORMIR… Épuisée par l'âge, le mien, la haine, des autres, l'angoisse pour l'Homme de ma vie, la blessure, inguérissable, du "gommage" de ce que j'ai pu faire de positif… Merci à ceux qui m'ont fait le bonheur de m'aimer... et à mes amours à 4 pattes !” a-t-elle tweeté.

“Quel cinéma !”

Peu de temps après l’annonce de cette décision, Apolline de Malherbe et BFMTV ont annoncé la diffusion d’une interview “en exclusivité” de Patrick Balkany. Dans cet entretien, l’ancien maire de Levallois-Perret a expliqué avoir appelé les pompiers après que son épouse a avalé une boîte de médicaments. Isabelle Balkany aurait expliqué ne pas supporter l’idée de voir son époux retourner en prison. Dans cet entretien, l’homme politique, proche de Nicolas Sarkozy, a dénoncé une forme d’acharnement de la justice, surtout vis-à-vis de son épouse, “compte tenu de son âge et de son état de santé”. Par ailleurs, selon lui, les manquements concernant le bracelet électronique s’expliquent par le fait que son épouse et lui-même avaient pris l’habitude d’aller chercher leurs colis ou leur courrier à leur portail d’entrée, situé à une cinquantaine de mètres de leur domicile.

Sur la forme, sur le timing comme sur le fond, cet entretien de près de trente minutes mené par Apolline de Malherbe a fait l’objet de vives critiques sur Twitter. Quelques instants plus tard, LCI et Ruth Elkrief diffusaient également une interview de Patrick Balkany.

VIDÉO - Patrick Balkany: "J’ai été très étonné quand on nous a convoqué" pour le non-respect du port du bracelet électronique