Vers l'interdiction totale de l'alcool au volant ?

La mesure ne devrait concerner que les 18-25 ans. Elle sera bientôt discutée au sein du conseil national de la Sécurité routière (CNSR). Pour le délégué interministériel à la Sécurité routière, Frédéric Péchenard, cette cible n'est bien entendue pas le fait du hasard. " Cette tranche d'àge (9% de la population) représente 25% des tués, 1000 morts " par an, a-t-il déclaré au " JDD ". Il affirme par ailleurs que " l'alcool intervient dans 40% des accidents mortels " qui touchent les jeunes.Ne " pas faire du sur mesure pour les jeunes "Mais l'hypothèse du zéro gramme d'alcool au volant ne fait pas l'unanimité. Pour la présidente de la Ligue contre la violence routière, il existe déjà des lois, alors pas question d'en créer d'autres. " Nous ne sommes pas en faveur de nouvelles lois alors que les anciennes ne sont pas complètement appliquées, notamment la loi Evin ", a réagi Chantal Perrichon. Et d'ajouter : il ne " faut pas faire du sur mesure pour les jeunes, cela aurait comme conséquence de fragiliser leur permis et de changer le dispositif de leur permis probatoire ". Un avis partagé par Pierre Chasseray, directeur général de " 40 millions d'automobilistes " qui, lui, défend le seuil de tolérance. En cas de suppression, il craint que les automobilistes ne se disent : " Vu que j'ai bu un verre et que je suis positif, autant y aller ". Et prône davantagele renforcement des " contrôles ciblés " aux abords des discothèques.

Retrouvez cet article sur elle.fr

>> Voir toutes les news Societe sur le site Elle.fr

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.