L'interdiction de manger au cinéma réjouit au moins ces employés

·2 min de lecture
Avec l'interdiction de consommer au cinéma, certains employés se réjouissent de ne plus avoir à subir les incivilités de certains spectateurs (photo d'illustration). (Photo: Flashpop / DigitalVision / Getty Images)
Avec l'interdiction de consommer au cinéma, certains employés se réjouissent de ne plus avoir à subir les incivilités de certains spectateurs (photo d'illustration). (Photo: Flashpop / DigitalVision / Getty Images)

INSOLITE - La décision fait des heureux. Dans le cadre de son allocution du 27 décembre dernier portant sur les mesures prises face à la flambée épidémique provoquée par le variant Omicron, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu’il serait interdit, à compter du 3 janvier, de consommer “boissons et aliments dans tous les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs”.

Une mesure qui va peser lourdement sur les finances de l’industrie du cinéma, mais qui aura au moins comme conséquence positive de faciliter la vie de certaines petites mains des salles obscures.

C’est ce qu’a fait remarquer jeudi 30 décembre au soir sur Twitter une internaute du nom de @HonoluluJackk. Dans un message “liké” à plus de 50.000 reprises (à l’heure où sont écrites ces lignes), la jeune femme, employée d’un cinéma, note en effet que la décision du Premier ministre va empêcher certains spectateurs de saccager les salles.

Elle ajoute à son message plusieurs photos éloquentes du problème qu’elle dénonce: popcorn renversés, glaces écrasées sur le sol ou fondant sur les sièges, bonbons déversés entre les rangées de fauteuils... Et dénonce la mission qui lui incombe de nettoyer “une salle de 300 places complètement dégueulasse en moins de 3 minutes”.

Un coup de gueule contre les incivilités d’une partie du public qui a rencontré un écho certain sur le réseau social. En plus des quelque 7.000 personnes qui ont repartagé son tweet, des dizaines d’autres employés de cinémas lui ont répondu avec leurs propres photos de salles remplies de détritus laissés là par les spectateurs.

Certains internautes complètent le message agacé de la jeune femme en rappelant qu’une large partie des agents d’accueil auxquels incombe généralement le nettoyage des salles entre deux séances est constituée de salariés précaires, souvent des étudiants employés à temps partiel.

De quoi nourrir légitimement leur agacement quand ils découvrent la quantité de saletés abandonnées entre les sièges. “Les parents qui laissent leurs déchets en disant à leurs enfants: ‘Les gens vont nettoyer’, on vous voit (et on vous entend)”, ajoute ainsi @HonoluluJackk dans un autre tweet.

À voir également sur Le HuffPost: La bande-annonce de “Harry Potter: Retour à Poudlard” va vous rappeler des souvenirs

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles