L'Institut de virologie de Wuhan a-t-il laissé s’échapper le Covid-19 ?

·1 min de lecture

L'Institut de virologie de Wuhan est le laboratoire au cœur de la théorie de "la fuite", concernant l'origine controversée de la pandémie de Covid-19. A-t-il laissé s'échapper le coronavirus et été ainsi à l'origine du plus sévère choc économique depuis la Grande dépression des années 30 ? Si l'Institut de virologie de Wuhan (Chine) est visé par cette hypothèse, promue par l'administration Trump en son temps, elle est toutefois jugée "extrêmement improbable" dans le nouveau rapport conjoint d'experts de l'OMS et chinois. Ce texte dont l'AFP a obtenu lundi une copie privilégie l'hypothèse d'une transmission du virus à l'homme par l'intermédiaire d'un animal infecté par une chauve-souris.

L'Institut de virologie de Wuhan - institut public - possède la plus grande collection de souches de virus d'Asie, avec 1.500 spécimens, selon son site internet. Il dispose depuis 2012 d'un laboratoire de haute sécurité P3 (pour "pathogène de classe 3") qui étudie de nombreux virus -- notamment les coronavirus. La directrice de ce laboratoire est Shi Zhengli, spécialiste des travaux sur les coronavirus de chauve-souris et parfois surnommée la "Batwoman chinoise". L'Institut de virologie possède également un P4 (pour les pathogènes les plus dangereux). Un laboratoire à la sécurité encore renforcée, qui peut héberger des souches comme Ebola -- fortement mortel. Formellement ouvert en 2018 et visité l'année précédente par l'ex-Premier ministre français Bernard Cazeneuve, ce P4 a été réalisé avec la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le canal de Suez va fonctionner "24h sur 24" mais le bouchon mettra du temps à être résorbé !
Covid-19 : un nouveau variant découvert en Alsace ?
Canal de Suez : l'arrière du navire Ever-Given s'éloigne de la rive
Un centre de vaccination d'un nouveau genre va ouvrir en France
Covid-19 : deux millions de doses AstraZeneca supplémentaires pour la France ?