L'Institut Lumière de Lyon rend hommage à Raymond Depardon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'Institut Lumière de Lyon rend hommage à Raymond Depardon
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rencontre avec l'un des plus grands photographes de notre temps, Raymond Depardon, à l'occasion du vernissage de deux expositions à Lyon.

Raymond Depardon, légende vivante de la photographie mondiale, membre éminent de l'agence de presse Magnum, a parcouru tous les continents armé de son Leica.

Il était à Lyon, invité par l'Institut Lumière, pour deux expositions qui lui sont consacré cet été à Lyon.

L'une sur la ville de Glasgow, et l'autre, "Errance" sur les paysages désertiques qui l'ont depuis longtemps fasciné.

"J'ai été très longtemps photographe de presse, j'ai beaucoup voyagé et j'essaye un peu de faire des choses, non pas pour moi, mais essayer de faire des choses où je confronte un peu à des choses différentes, le voyage, certaines atmosphères, l'errance..."

"Errance"... Des clichés en noir et blanc, pris dans le monde entier.

Avec cet oeil incroyable qui fait de Depardon l'un des maîtres de l'art documentaire et de la photographie.

Un sens inné de la perspective, servi par des tirages particulièrement travaillés pour fixer le maximum de lumière...

"Je dis souvent moi qu'une journée est magnifique quand on voit l'horizon. Donc voilà, on a besoin de voir l'horizon ! J'avais besoin d'aller me confronter à l'horizon, de voir ce que j'allais rapporter, pas forcément de raconter une histoire, mais seulement de voir la lumière"

Le public était venu nombreux pour faire signer livres et affiches.

Son exposition "Glasgow" est issu d'un reportage commandé par le Sunday Times au début des années 80, mais qui n'avait jamais été publié...

"On me demande de faire un reportage sur Glasgow, une ville industrielle du nord de l'Ecosse, et puis je marche, je rentre d'Afrique. C'est un univers à l'opposé complètement de mon monde... et moi, je suis fasciné par ces gens, la lumière, les couleurs, cette ville industrielle à l'époque "Thatcher"..."

Ces photos sont un témoignage saisissant sur un pays touché de plein fouet par la crise et qui continue à vivre, malgré tout.

Raymond Depardon est l'auteur d'une centaine d'ouvrages et de films qui sont autant de témoignages de notre époque.

A voir à Lyon jusqu'au 28 août.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles