L'Institut Gustave Roussy teste une technique qui pourrait révolutionner la chirurgie du cancer du sein

Solenne Le Hen

C'est une technique médicale unique au monde. Pratiquée à l'Institut Gustave Roussy de Villejuif (Val-de-Marne), centre de référence contre le cancer, la mastectomie et reconstruction mammaire par robot est un procédé révolutionnaire. Il s'agit de retirer des seins et de les remplacer immédiatement par un implant, soit parce qu'il y a une tumeur, soit parce que la patiente risque de développer un cancer. Cette chirurgie laisse une cicatrice de seulement 4 ou 5 centimètres qui ne se voit pas, puisqu'elle n'est plus à proximité du sein, mais sous l'aisselle.

Deux interventions menées en simultané

La phase de test clinique prend fin, avant peut-être que cette technique ne soit officiellement autorisée dans les prochains mois et se développe davantage. Franceinfo a rencontré une patiente qui a déjà pu en bénéficier : Élise, 36 ans, a des gènes qui la prédisposent particulièrement à un cancer. "Dans ma famille, il y a une histoire lourde du cancer du sein et des ovaires et un risque fort que ça me soit tombé dessus un jour. Quand, je ne sais pas, mais j'avais quand même 70 à 80% de risques d'avoir un cancer du sein", explique-elle. Élise a donc pris une décision lourde, celle de se faire retirer les deux seins préventivement. L'opération est double, puisqu'elle consiste au retrait des glandes mammaires et, en même (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi