"Pour l'instant je n'ai pas accepté leurs invitations" : Roselyne Bachelot refuse d'aller sur CNews

franceinfo
·1 min de lecture

Un humoriste licencié après avoir parodié l'émission de Pascal Praud sur CNews, un commentateur du foot licencié à son tour pour avoir apporté son soutien au premier, des salariés évoquant "un climat de peur" : la situation est tendue au sein du groupe Canal +, détenu par Vincent Bolloré. Sur ce sujet, Roselyne Bachelot est restée prudente : "Canal+ gère ses affaires comme il l'entend et je me garderais d'intervenir dans la gestion d'un groupe comme Canal +. Je dis évidemment avec respect, dans la gestion qui est la leur, qu'il vaut mieux ne pas renvoyer les personnels qui font ça. Qu'un journaliste ou un humoriste perde son boulot, ce n'est pas un élément que je retiens."

Une "réticence" à aller sur CNews

À propos de la chaîne d'information en continu CNews, qui appartient au même groupe et qui emploie Eric Zemmour dans une émission quotidienne malgré plusieurs condamnations pour provocation à la haine raciale, la ministre de la Culture a affirmé "qu'il faut tout écouter, même les gens avec lesquels on n'est pas d'accord. Sinon, on n'est pas dans la liberté d'expression."

Plusieurs personnalités politiques ont fait le choix de ne pas accepter les invitations de CNews. Interrogée sur sa propre attitude, Roselyne Bachelot a reconnu après un long silence : "Non, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi