L'insouciance d'"Une jeune fille qui va bien" vue par Sandrine Kiberlain

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au programme de cette émission "À l'Affiche" 100 % cinéma, avec Thomas Baurez, le long-métrage "Une jeune fille qui va bien", premier film de Sandrine Kiberlain en tant que réalisatrice, "Les Promesses", avec Isabelle Huppert en femme politique aux portes du pouvoir ministériel et la nouvelle sortie, en copie neuve, du film "Le Désert rouge", un classique signé par Michelangelo Antonioni en 1964.


Lire la suite

Lire aussi:
Jean-Jacques Beineix, réalisateur de "37°2 le matin", est mort à l'âge de 75 ans
L'acteur français Gaspard Ulliel, 37 ans, est décédé après un accident de ski
Le succès du cinéma iranien en France : des films bon marché plébiscités par le public

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles