Linky : les fourmis responsables de pannes ?

·1 min de lecture

C’est une conséquence inattendue du printemps depuis quelques années. Elle concerne certaines personnes possédant un compteur Linky. L’appareil, déjà visé par de nombreuses critiques, est également très apprécié par… les fourmis. Comme l’explique Le Canard Enchainé le 26 mai, cet insecte est responsable de “coupures de courant par intermittence” : un phénomène dont se plaignent toujours des clients aux quatre coins de la France. Contactée par le journal, Enedis confirme ce problème, qui n’est “pas nouveau” mais se produirait essentiellement “entre mars et septembre”, selon le fournisseur d’énergie.

Un client concerné a donné quelques détails. Selon lui, “les circuits à l’intérieur (du compteur Linky, ndlr) sont recouverts d’une substance à base d’amidon, ce sucre que l’on trouve dans des végétaux. Ça attire les fourmis, elles s’agglutinent, le compteur détecte l’équivalent d’une surtension et provoque la coupure”. Les fourmis apprécieraient également le fait de “trouver refuge dans le coffret électrique, qui les protège en leur offrant un environnement tempéré”. Un couple de Corbelin, dans l’Isère, avait ainsi raconté au Dauphiné Libéré, photos à l’appui, comment leur compteur Linky était tombé en panne en avril 2020, en plein confinement, “à cause” des fourmis.

>> A lire aussi - Que pensez-vous de votre compteur Linky ?

“Les fourmis font régulièrement parler d’elles au printemps. Mais il peut s’agir aussi de guêpes, de frelons, voire de serpents. Toutes ces bestioles raffolent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Enseignants : les salaires bientôt revalorisés
Covid-19 : les adolescents pourraient très bientôt se faire vacciner avec Pfizer
Nouvelles procédures de redressement pour les petites entreprises : une fausse bonne idée ?
L’entreprise de demain peut-elle construire un monde plus durable ?
Face à l'afflux de poids lourds, l’Alsace autorisée à taxer le transport routier