Mauvaise nouvelle pour Poupette Kenza incarcérée pour "tentative d'extorsion en bande organisée" et "association de malfaiteurs"

L'influenceuse Poupette Kenza, de son vrai nom Kenza Benchrif, a été mise en examen puis incarcérée ce dimanche 7 juillet, d'après nos confrères du "Parisien". Que lui est-il reproché ?

Poupette Kenza est de nouveau face à la justice, après avoir notamment déjà été placée en garde à vue pour "soustraction par le parent d'un enfant mineur sans motif légitime à ses obligations légales compromettant sa santé, sécurité, moralité ou son éducation". En effet, nos confrères du Parisien révèlent qu'elle a cette fois-ci été mise en examen pour "tentative d'extorsion en bande organisée" et "association de malfaiteurs" par un juge d'instruction de Rouen ce dimanche 7 juillet au soir, après avoir été interpellée à son retour en France.

"Pire, elle a été incarcérée dans l'attente d'un débat ultérieur devant le juge des libertés et de la détention", précisent-ils. Ce vendredi 12 juillet, l'influenceuse était toujours maintenue en détention provisoire. Mais alors que lui reproche-t-on concrètement ? D'avoir redirigé un certain "Amadou", membre (d'après ses propres paroles) d'un "cartel mexicain", dont le fils a été assassiné sur les ordres du père de l'influenceuse, vers un couple : Walid et Caroline. L'objectif étant que cet homme reçoive de leur part un dédommagement de 350 000 euros pour la mort de son fils.

Il avait tout naturellement réclamé cet argent à Poupette Kenza dans un premier temps, mais cette dernière avait refusé en lui assurant qu'elle n'avait pas les moyens. Il aurait alors "tabassé le compagnon de l'influenceuse avec une brutalité extrême. Il en veut pour preuves ces photos de crâne fracassé et...

Lire la suite


À lire aussi

Black M victime d'une tentative de cambriolage : le chanteur aurait fait fuir les malfaiteurs
Anne-Sophie Lapix : Son hôtel particulier du 16e à Paris visé par plusieurs tentatives de cambriolage, cible d'un important réseau de malfaiteurs
Nikos Aliagas victime d'une tentative de cambriolage à Fontenay-sous-Bois : lourde condamnation pour les jeunes malfaiteurs