L'inflation repart à la hausse en Allemagne après la fin des mesures de soutien

Après deux mois de ralentissement, l'inflation augmente en août pour s'établir à 7,9%. Des chiffres définitifs publiés ce mardi 13 septembre, sur fond de crise énergétique et alors que prennent fin les mesures de soutien gouvernemental. La hausse des prix devrait continuer l'année prochaine, selon les experts.

Globalement, l'explosion continue des prix en Allemagne s'établit à 35,6% sur un an, en août, contre 35,7% en juillet. Les prix des denrées alimentaires ont grimpé à 16,6% en août, soit près de 2% de plus par rapport à juillet, à cause de la guerre en Ukraine, le pays étant particulièrement dépendant du gaz russe, mais aussi des sécheresses de l'été.

Les prix des biens ont augmenté aussi de 14,7%, soit 0,8 point de plus qu'en juillet, en raison de perturbations sur les chaînes d'approvisionnement. Cette hausse met fin à deux mois de baisse des prix autorisée par le gouvernement allemand pour alléger la facture énergétique des ménages.

En juin, le pays avait en effet diminué la taxe exceptionnelle sur le carburant et instauré un « ticket » à 9 euros par mois valable dans tous les transports publics, sauf dans les trains à grande vitesse. Ces mesures ont pris fin en septembre et certains observateurs craignent une nouvelle flambée des prix dans les mois à venir. La Bundesbank prévoit une augmentation à plus de 10%, tirée, entre autres, par une taxe sur le gaz prévue en octobre pour éviter que les énergéticiens fassent faillite.

Le taux d'inflation devrait atteindre les 11% au cours du premier trimestre 2023, selon des prévisions de l'institut de recherche économique IFO.


Lire la suite sur RFI