Line Renaud : son nouveau défi à 92 ans

·1 min de lecture

Il n'est jamais trop tard pour se lancer des nouveaux projets. Et ce n'est pas Line Renaud qui dira le contraire! L'ancienne meneuse débarque dans un univers où on ne l'attendait pas : la BD. Dans une collection jeunesse qu'elle a imaginée avec l'auteur David Lelait-Helo et l'illustratrice Lelapain : Les Aventures de Super Linette, la comédienne emmène les enfants dans un univers onirique relié à ses centres d'intérêt et à ses passions artistiques. Super Linette au pays des roses, Super Linette à Hollywood... Ces premières aventures paraîtront en avril aux éditions Les Livres du Dragon d'or.

Il s'agit d'histoires remplies de magie et de fantaisie, qui évoquent des problèmes du quotidien et de thématiques de société. Un projet ambitieux qui tient à coeur à l'actrice. Cette dernière a pour ambition de "publier quatre albums par an jusqu'à [ses] 100 ans". Très engagée dans des causes humanitaires, notamment la lutte contre le Sida, Line Renaud a été élue, dans plusieurs sondages "mamie idéale".

Victime d'un AVC en avril 2019, Line Renaud pense plus que jamais à la fin de sa carrière du haut de ses 92 ans. Il y a quelques mois, elle évoquait son rétablissement dans les colonnes de Ouest France. "Je vais très bien, tout cela est derrière moi ! À 92 ans, je suis très heureuse de retrouver le chemin des plateaux de la télé et du cinéma. Je pars la semaine prochaine à Brides-les-Bains, en Savoie, commencer le tournage d’une fiction : Meurtre dans les trois vallées", avait confié l'amie (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO : Dominique Farrugia transformé, dévoile son impressionnante perte de poids
Gabriel Attal intransigeant : "Marine Le Pen doit être reconduite à la frontière de la vie politique"
"Dans une guerre, on ne vit pas avec son ennemi" : Emmanuel Macron piqué par un ancien ministre
PHOTOS - Le prince Charles ému lors de sa 1ère visite à l'hôpital pour voir son père le duc d'Édimbourg
Ivanka Trump et Jared à la recherche du bonheur ? Repérés à Miami, un sacré détail interpelle