"Un suicide" : les confidences troublantes de Line Renaud sur la mort de Johnny Hallyday

·1 min de lecture

Une semaine après Laeticia Hallyday, c’est Line Renaud qui a répondu ce dimanche 25 octobres aux questions d’Audrey Crespo-Mara dans le portrait de la semaine de Sept à huit. La comédienne est notamment revenue sur le décès du rockeur. En 1960, c’est elle qui avait présenté Johnny Hallyday aux Français à la télévision. Le 9 décembre 2017, c’est elle aussi qui avait pris la parole à la Madeleine face au cercueil du chanteur décédé à l’âge de 74 ans. « Le contraire eut été plus logique », avait-elle déclaré lors de la cérémonie. « Ce n’était pas à lui d’être là. Il était trop jeune. Mais c’était un suicide Johnny. C’est un suicide. Il a bu toute sa vie, il a fumé. Il allumait les cigarettes les unes derrière les autres. Elle était à peine éteinte, il la rallumait. C’est un suicide », martèle dans l’émission de TF1 l’artiste de 92 ans qui a profité du programme pour s’engager pour le droit à mourir dans la dignité.

Même si elle était aux yeux des Français la marraine artistique de Johnny Hallyday, Line Renaud savait qu’elle ne faisait pas directement partie de la famille. Elle affirme qu’elle s’est donc abstenue d’interférer dans le long combat judiciaire entre Laeticia Hallyday et Laura Smet. Les deux femmes ont fini par trouver un accord en juillet dernier.

La veuve de Loulou Gasté explique ne pas être intervenue et ne pas être à l’origine de cet apaisement quasiment trois ans après la mort du père de Jade et Joy. « Je ne m’en suis pas mêlée. C’est une histoire de famille. Ça (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Imran Khan, l’ancien playboy ami de Diana, attaque violemment Emmanuel Macron
Le camp d’Emmanuel Macron accusé de « faire tourner le ventilateur à merde » par les amis de Jean-Luc Melenchon
VIDÉO - Nathalie Baye fait la leçon à la nouvelle génération qui rêve d’être célèbre
Louis Ducruet, le fils de Stéphanie de Monaco, change de vie
Éric Dupond-Moretti : déjà un départ après 3 mois seulement