Line Renaud : sa lettre poignante adressée aux députés

·1 min de lecture

C’est un combat qui lui tient à cœur. Samedi 3 avril, Line Renaud a envoyé une lettre aux députés dans laquelle elle évoque un sujet particulièrement sensible à ses yeux, à savoir l’euthanasie. Un message, de l’actrice et chanteuse, qui intervient à quelques jours de l’examen de la proposition de loi du député Olivier Falorni, du groupe Libertés et Territoires, comme le précise un article de Paris Match publié lundi 5 avril. Cette dernière qui institue un “droit à une fin de vie libre et choisie” est “un texte très important. Capital même”, d’après l’artiste aujourd’hui âgée de 92 ans, qui a commencé sa lettre par ces mots. Elle réclame la liberté pour chacun de “mourir dans la dignité.”

Si l’interprète de la mère d’Antoine Bailleul dans le film “Bienvenue chez les Ch’tis” a décidé d’en faire son cheval de bataille, ce n’est pas un hasard. Comme elle l’explique dans son texte, également publié sur son compte Twitter, elle a rencontré de nombreuses personnes qui auraient aimé pouvoir choisir de mourir à un certain moment. C’est le cas de son mari, Loulou Gasté, de sa mère mais également de “tant de malades du sida” qu’elle a rencontrés au cours de sa vie : “La dernière en date est celle de la mère d'une amie qui travaille à mes côtés depuis très longtemps. Elle a dû supporter une souffrance atroce que la loi actuelle n'a pas un instant permis de soulager.” Et d’ajouter : “Aussi admirables soient-ils, les médecins n'ont pas été en mesure d'empêcher ce calvaire et cette femme ne s'est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Roi de Thaïlande : sa soeur Sirindhorn réapparaît lourdement handicapée
James, le frère de Kate Middleton, et sa fiancée Alizée Thevenet changent de vie
PHOTO - John Travolta, veuf, émeut avec un message adressé à sa fille
Sharon Stone sauvée par le fantôme de sa grand-mère
Bernard Tapie et sa femme Dominique : les images choc de leurs visages frappés par des cambrioleurs