L'industrie du tabac a un impact "désastreux" sur l'environnement, selon l'OMS

AFP/Archives - ROSLAN RAHMAN

Au-delà de son impact sur la santé publique, l’industrie du tabac est aussi la cause de dégâts environnementaux considérables, entre montagnes de pollution et émissions contribuant au changement climatique, a averti mardi 31 mai 2022 l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’industrie du tabac est "l’un des plus grands pollueurs que nous connaissons", a expliqué à l’AFP le directeur de l'OMS pour la promotion de la santé, Rüdiger Krech, présentant un rapport aux conclusions "assez désastreuses". Le document, intitulé "Le tabac, poison pour notre planète", se penche sur l’empreinte environnementale du secteur dans son ensemble, de la culture des plants à la fabrication des produits du tabac, en passant par la consommation et les déchets.

Alors que l’industrie est responsable de la perte de 600 millions d'arbres, la culture du tabac utilise chaque année 200.000 hectares de terres et 22 milliards de tonnes d'eau, et émet environ 84 millions de tonnes de CO2, selon le rapport.

4.500 milliards de mégots

"Les produits du tabac, qui sont les détritus les plus souvent jetés de la planète, contiennent plus de 7.000 composés chimiques qui, une fois jetés, se répandent dans l'environnement", poursuit Rüdiger Krech. Chacun des 4.500 milliards de mégots de cigarettes qui finissent chaque année dans la nature peut polluer jusqu’à 100 litres d’eau, souligne-t-il.

Les dangers du tabac pour la santé ne se limitent pas à la consommation et aux déchets : près d’un quart des cultivateurs de tabac souffrent de la maladie du tabac vert, une forme d’empoisonnement à la nicotine par la peau. En contact constant avec des feuilles de tabac, ces cultivateurs consomment l’équivalent de la nicotine contenue dans 50 cigarettes par jour, explique M. Krech, qui souligne que le secteur emploie un grand nombre d’enfants.

"Imaginez seulement : un enfant de 12 ans exposé à 50 cigarettes par jour", conclut-il. D’après le rapport, le tabac est souvent cultivé dans les pays plutôt pauvres, où l’eau et les terres cultivées sont souvent rares, et où ces cultures prennent la place d’une production alimentaire cruciale. La culture du tabac est aussi responsable pour environ 5% de la déforestation dans le monde, et contribue à l’épuisement de précieuses réserves d’eau.

Pollutio[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles