L'Indonésie invite Poutine au sommet du G20, embarras à Washington

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les Occidentaux cherchent à isoler la Russie sur la scène internationale. Mais les pays émergents veulent conserver une position de neutralité vis-à-vis de Moscou. Et voilà que le président indonésien invite Vladimir Poutine à participer au sommet du G20 qui se tiendra en novembre sur l'île de Bali.

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé vendredi avoir invité son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky et confirmé avoir convié le président russe Vladimir Poutine au sommet du G20 prévu en novembre en Indonésie. « J'ai invité le président Zelensky à participer au sommet du G20 », a indiqué le leader indonésien, suggérant qu'un compromis avait été trouvé en vue de la réunion prévue à Bali, alors que les membres du groupe sont profondément divisés depuis l'offensive russe en Ukraine.

« On ne peut pas faire comme si de rien n'était », a estimé le département d'État américain ce vendredi. Pas de réponse en revanche à la question d'un journaliste pour savoir si Joe Biden refuserait ou non de se rendre au sommet du G20. La situation de l'administration américaine n'est en effet pas aisée : après avoir traité Vladimir Poutine de criminel de guerre et accusé la Russie de génocide en Ukraine, comment envisager de retrouver le maître du Kremlin lors du rendez-vous des grandes puissances économiques mondiales ?

La Maison Blanche est réaliste : une expulsion de la Russie du G20 est improbable par manque de consensus. Lors d'une réunion des ministres des Finances du G20 en avril, la délégation américaine et plusieurs alliés avaient boycotté certaines réunions pour protester contre la participation des Russes. Les États-Unis pourraient-ils alors décider d'envoyer une délégation de rang inférieur à Bali ? Une absence de Joe Biden laisserait toute la place à la Russie et à la Chine.

Seul point positif relevé par l'administration américaine : l'invitation par l’Indonésie de Volodymyr Zelensky, le président ukrainien.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles