Publicité

L'Inde va faciliter l'importation de véhicules électriques sous condition

Le gouvernement indien vient d'adopter une nouvelle politique pour promouvoir la vente et la production de voitures électriques dans le pays. L'importation de ces véhicules sera facilitée, mais en échange, les fabricants devront s'engager à investir dans la production locale. Parmi les grands producteurs, c'est l'Américain Tesla qui devrait bénéficier le plus de cette nouvelle politique.

Pour importer une voiture en Inde, il faut payer entre 70 et 100% du prix initial du véhicule en plus. Trop cher, et cela a empêché Tesla d'entrer sur le marché indien.

New Delhi propose donc ceci : les voitures haut de gamme, comme les Tesla, ne seront plus taxées qu'à 15% de leur valeur à leur arrivée, si le fabricant s'engage en même temps à investir 500 000 euros dans une ligne l'assemblage en Inde, et que, dans les cinq ans qui suivent, la moitié des pièces de ces voitures sont fabriquées en Inde.

Analyse de Sumant Banerjee, spécialiste du secteur automobile au journal économique Mint : « Cette politique est faite pour attirer Tesla en Inde. La localisation de la production va constituer un défi pour Tesla, car ses voitures ont une technologie de pointe qui n'existe pas en Inde. Mais le gouvernement indien veut que Tesla apporte cela dans le pays. À terme, Tesla veut développer une voiture moins chère pour les pays émergents, et l'Inde peut servir de plateforme de production pour la région. »

Quelque 82 000 voitures électriques ont été vendues en Inde l'année dernière, soit un doublement des ventes en un an.


Lire la suite sur RFI