L'Inde a franchi le seuil des 400.000 morts du Covid-19

·3 min de lecture

L'Inde est le troisième pays du monde à franchir la barre des 400.000 morts recensés du Covid-19, selon des chiffres officiels. L'Inde espère produire 50 millions de doses de vaccins d'ici à la fin de l'année.

L'Inde est le troisième pays du monde à franchir la barre des 400.000 morts recensés du Covid-19, selon des chiffres officiels publiés ce vendredi. Le nombre total de décès liés au coronavirus s'élève à 400.312, selon le ministère indien de la Santé, derrière les Etats-Unis (605.010) et le Brésil (520.095). 

La pandémie a fait au moins 3.949.567 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles. Selon de nombreux experts, le bilan de l'épidémie en Inde dépasserait largement le million de morts, après une flambée galopante de l'épidémie en avril et mai, qui avait totalement submergé les hôpitaux du pays. 

Cette recrudescence des cas a été attribuée au variant Delta, beaucoup plus contagieux, et à un relâchement des mesures de restriction. Le nombre de nouveaux cas quotidiens baissant nettement depuis quelques semaines, de nombreuses mesures ont été levées, faisant craindre une nouvelle vague de contaminations dans les prochains mois.

9 millions de doses administrées en une seule journée

L'objectif du gouvernement est d'immuniser 1,1 milliard d'adultes d'ici la fin de l'année. Mais en raison d'une pénurie de vaccins, d'une administration désorganisée et d'une certaine réticence au sein de la population, seuls 5% des habitants ont jusqu'à présent reçu deux doses.

Le 21 juin, le gouvernement a tenté de dynamiser la campagne d'immunisation en instaurant la gratuité de la vaccination pour tous les adultes, ce qui a entraîné une forte hausse de la demande, avec plus de neuf millions de doses administrées sur une seule journée.

Depuis, le taux de vaccination est redescendu, avec en moyenne, la semaine dernière, un peu plus de quatre millions de doses administrées chaque jour, selon les chiffres du gouvernement.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Vers une production de 50 millions de doses de vaccins

Cette semaine, le gouvernement a déclaré devant la Cour suprême que le nombre de doses pouvant être disponibles, entre août et décembre, serait de 1,35 milliard, contre 2,16 milliards précédemment, selon des médias. Il s'agit de cinq vaccins différents, contre huit initialement prévus, et le nombre de doses d'AstraZeneca prévu est passé de 750 millions à 500 millions.

Mardi, l'Inde a approuvé l'utilisation du vaccin Moderna pour un usage domestique, qui vient s'ajouter à l'AstraZeneca, au Covaxin de Bharat Biotech et au russe Spoutnik V. Le laboratoire pharmaceutique indien Zydus Cadila a annoncé jeudi avoir fait une demande d'autorisation de mise sur le marché de son vaccin, affirmant que des essais cliniques ont montré un taux d'efficacité de 67%.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lors d'une conférence de presse, le directeur de Cadila, Sharvil Patel, a affirmé que sa société espérait produire 50 millions de doses d'ici la fin de l'année.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles