L'Inde derrière la mort du président iranien Ebrahim Raïssi ? Attention à cette infox

Après de longues heures de recherche, la mort d'Ebrahim Raïssi et de son ministre des Affaires étrangères dans un accident d’hélicoptère ont finalement été officialisées ce lundi 20 mai dans la matinée. Aucun des huit passagers présents dans l'appareil n'a survécu. Alors que la thèse de l'accident est privilégiée, beaucoup de théories du complot circulent sur les réseaux sociaux. La plus partagée affirme, à coup de fausses informations, que l'Inde serait à l'origine de ce crash.

« Les services secrets ukrainiens sont les coupables », « c’est forcément la faute du Mossad », « les États-Unis sont responsables » : les théories du complot autour de la mort du président iranien se multiplient sur les réseaux sociaux ces dernières heures. L’une d’entre-elles affirme, sans aucune preuve, que l’Inde aurait assassiné Ebrahim Raïssi sur ordre d’Israël.

« #BREAKING: Alerte Info. Selon certaines informations, les services de renseignement iraniens et les forces spéciales ont effectué une descente à l'ambassade de l'Inde à Téhéran. L'Iran a été informé par des sources inconnues que l'Inde pourrait agir pour le compte d'Israël afin d'assassiner le président iranien Ebrahim Raïssi. » En quelques heures, ce message publié sur X, ex-Twitter, cumule près de 850 000 vues.

Mais là encore, il s’agit d’une grossière tentative de manipulation. Cette photo apparaît dans différents articles en ligne publiés fin 2022. Elle montre en fait un militant de l'État islamique (EI) arrêté par les services antiterroristes irakiens en 2022.


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Mort du président Raïssi: les alliés comme les ennemis de l’Iran réagissent
Iran: comment va s’organiser la succession du président Ebrahim Raïssi