Linda de Suza, une vie et une carrière en images

© © LECOEUVRE PHOTOTHEQUE

La chanteuse portugaise de variétés Linda de Suza, décédée mercredi à 74 ans, possédait un don pour narrer sa vie, un conte de fée moderne dont elle avait tiré un livre, "La valise en carton".

En 1984, la jeune femme crève l'écran de "Champs-Elysées", en racontant à Michel Drucker comment elle a clandestinement franchi la frontière franco-espagnole à pied en 1969, son petit garçon João sous le bras, avec pour seul bagage une valise en carton, pour fuir "une famille tyrannique" dans le très conservateur Portugal de Salazar, où les filles-mères comme elle n'étaient pas tolérées.

Dès le lendemain, les téléspectateurs bouleversés se précipitent chez leur libraire pour réclamer "le livre de la chanteuse qui est passée chez Drucker".

Deux millions d'exemplaires vendus

Déjà populaire avant l'émission, Linda de Suza, de son vrai nom Teolinda Joaquina de Sousa Lança, née le 22 février 1948 à Beringel, au sud du Portugal, change de dimension. Les ventes de son autobiographie explosent: deux millions d'exemplaires.

Elle écrit comme elle parle, un style sincère et extatique, sans épargner aucun détail au lecteur. Son enfance où elle s'occupe de ses sept frères et sœurs, sous l'autorité d'un père alcoolique et d'une mère malveillante.

Puis le pensionnat, la rencontre à 16 ans avec le père de son enfant, qu'elle refusera d'épouser, l'exode. "Mes copines avaient reçu l'interdiction de me parler. J'étais la honte du hameau...".

En France, c'est le bidonville d'Ivry-sur-Seine, le tr...


Lire la suite sur ParisMatch