Linda Hardy : son avis tranché sur la chirurgie esthétique après avoir "essayé une fois"

·1 min de lecture

Dans une interview accordée à France Dimanche ce vendredi 30 avril, Linda Hardy se livre à coeur ouvert à l'occasion de la sortie de son livre Heureuse et en forme. En effet, la comédienne de Demain nous appartient en a profité pour parler d’un sujet tabou chez certaines stars mais pas chez elle, à savoir, la médecine esthétique.

L’actrice française sait qu’au détour d’une conversation où on lui demande son secret pour paraître au top de sa forme pendant la quarantaine, elle finirait par parler de jeunesse éternelle. Et La Miss France 1992 avoue volontiers la raison pour laquelle le temps ne semble pas avoir d’emprise sur elle.

"J'adopte des techniques naturelles ! J'en parle dans mon livre, dans lequel aucune photo n'est retouchée ! Je ne juge pas les femmes qui la pratiquent, cependant j'en ai un peu marre de ces actrices qui ont 40 ans depuis 20 ans !, annonce-t-elle d’emblée avant d’ajouter, Je peux aussi comprendre le poids de la société, ces diktats de la beauté, notamment chez les actrices. C'est hyper compliqué car lorsque vous dépassez la cinquantaine, on vous propose évidemment beaucoup moins de travail !"

L’actrice de 47 ans a évidemment dû répondre à quelques questions sur son apparence physique. Et celle que tout le monde se pose, a-t-elle eu recours à la toxine botulique ?

"J'ai essayé une fois et on l'on ne m'y reprendra plus ! répond-elle. À en croire l’actrice, son métier même ne permet pas l’utilisation d’une technique qui "fige le visage".

"Je pourrais me laisser (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Julia Vignali quitte Le Meilleur Pâtissier : l'avis tranché de Cyril Lignac
Marie-Sophie Lacarrau touchée par la Covid-19 : quand va-t-elle reprendre les commandes du 13h de TF1 ?
PHOTOS « Le gras, c’est la vie » : quand les stars envoient balader les régimes
George Clooney : le domaine qu’il compte acheter en France est au cœur d’une bataille juridique
Les Enfants de la musique : Jeane Manson en prime time sur France 3 après le scandale de l'affaire Richard Berry