L'incroyable tour du monde en 80 jours de Nellie Bly

1864, à Cochran’s Mills (Pennsylvanie), l’horizon se limite aux champs de céréales qui entourent la ferme familiale. Ce trou paumé a été ainsi baptisé en l’honneur de son père, propriétaire du seul moulin des environs. Austère meunier la semaine, Michael Cochran devient le juge autoritaire et redouté du comté le wee-kend. Pour lui, seules deux choses importent ici-bas : le travail et l’honnêteté. Le reste n’est que foutaise. Les hommes au boulot, les femmes aux fourneaux.

Née Elizabeth Jane Cochran, dernière d’une fratrie de quinze, la fillette hérite du sobriquet de « Pinky », la couleur préférée de Mary Jane, sa mère, qui l’habille exclusivement en rose. Pinky découvre le noir du deuil à 6 ans lorsque son père décède. La famille doit travailler encore plus dur. Trois ans plus tard, Mary Jane se remarie à un homme qui s’avère tyrannique et violent. Secrètement, Pinky rêve de devenir institutrice pour « apprendre aux garçons les bonnes manières » et permettre « aux filles d’accéder à une meilleure éducation ». Mais faute d’argent, elle doit quitter l’école.

Sa mère divorce en 1880 et s’installe avec Elizabeth à Pittsburgh. Pendant cinq ans, elles triment dans la maison d’hôtes qu’elles ont ouverte. La route, monotone, semble toute tracée. Jusqu’à cette matinée de janvier 1885. A la une du quotidien local, The Pittsburgh Dispatch, l’édito titré « Ce qui convient aux femmes » révolte tellement Pinky que la jeune fille écrit pour dénoncer son « affreuse misogynie ». Elle signe sa (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel pays a inventé le premier jeu de société ?
Considérée comme fausse pendant un siècle, cette épée en bronze a en fait 3 000 ans !
Les experts savent enfin qui se cache derrière cette momie découverte il y a plus de 100 ans
Une carte au trésor nazie révèlerait l'emplacement d'un trésor de 12 millions d'euros
Pourquoi dit-on avoir une face de Carême ?