L'incroyable odyssée de Cronutt, l'otarie épileptique qui émeut la Californie

De notre correspondante à Washington, Hélène Vissière
·1 min de lecture
Cronutt a été opérée le 6 octobre. Image d'illustration.
Cronutt a été opérée le 6 octobre. Image d'illustration.

On l'a d'abord vue errer sur un parking à côté de la plage en novembre 2017 à San Luis Obispo, en Californie. Elle n'avait pas l'air malade. Les vétérinaires l'avaient remise dans l'eau. Quelque temps plus tard, on l'a retrouvée plus au nord. Elle était entrée dans des jardins et était montée sur des tables. Une autre fois, elle a réussi toute seule à retourner à la mer. Peu après, elle a été de nouveau repérée à Ocean Beach dans le sud de San Francisco, cette fois émaciée et l'air désorientée. En janvier 2018, la voici sur une autre plage devant des toilettes publiques dont elle bloquait l'accès. Comportement tout à fait anormal pour une otarie qui, d'habitude, fuit les humains?

Ainsi, les vétérinaires du Centre des mammifères marins à Sausalito ont décidé de la mettre en observation. Cronutt, baptisée d'après la pâtisserie mélange de croissant et de doughnut, ne mangeait plus et a commencé à avoir des convulsions. Le diagnostic était clair : l'otarie de sept ans souffrait d'épilepsie. Ce n'est pas la seule. Des centaines d'otaries et de loutres de mer meurent chaque année de cette maladie causée par une neurotoxine, l'acide domoïque, relâchée durant les maréesd'algues toxiques.Présent dans le phytoplancton, cet acide s'accumule dans les sardines et les anchois que consomment les otaries et affecte la mémoire à court terme et provoque des dommages cérébraux. Les animaux oublient où ils sont, qui sont leur bébé? Et la situation ne cesse de s'aggraver. À cau [...] Lire la suite