L'increvable Curiosity fête ses 3.000 jours martiens, en attendant la « cousinade » avec Persévérance le mois prochain

Béatrice Colin
·2 min de lecture

MARS - Huit ans et demi après son arrivée, le rover continue a sonder le sol martien, bientôt rejoint par Persévérance, qui devra découvrir s'il y a eu de la vie ou pas sur la Planète rouge

Il y a huit ans et demi, lorsque le rover Curiosity posait ses roues sur la Planète rouge, ils étaient peu nombreux à se douter que ce mercredi, ce petit bijou de technologie de la Nasa continuerait à arpenter le cratère Gale à l’occasion de son 3.000e jour martien. Pourtant, malgré de la casse, des pneus usés, il continue à se balader sur le sol rocheux, à la recherche de nouveaux indices et de signes d’une éventuelle vie.

« Nous avons fait de très belles découvertes, la plus grande a été celle de l’habitabilité de Mars. Pendant longtemps, nous cochions la case de l’eau sur Mars. Là, nous savons que l’eau a rendu la planète habitable. Curiosity continue à avancer sur cette habitabilité, à quelle époque l’était-elle, comment elle est arrivée, comment elle est partie. Pour cela il faut remonter les strates, c’est un livre ouvert de géologie, plus on remonte plus on va vers des temps récents », explique Sylvestre Maurice, le « père » de la ChemCam, l’un des instruments ultra-sophistiqués de Curiosity.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ramener sur Terre des échantillons de Mars, c’est le défi d’Airbus pour les dix ans à venir
Espace : Le rover « Perseverance » s’en va collecter des bouts de Mars pour les ramener sur Terre
Le vaisseau transportant le rover Perseverance en route vers Mars après quelques problèmes techniques