Comment l'inceste est-il puni en Allemagne, en Italie, aux États-Unis et au Sénégal ?

franceinfo
·1 min de lecture

Depuis la publication du livre de Camille Kouchner, La Familia grande, la France semble enfin être en train d'ouvrir les yeux sur la question de l'inceste. Les débats se multiplient, la parole se libère, les révélations se succèdent. Le tabou est peut- être en train d'être levé. Cette semaine, nous allons voir si c'est également le cas à l'étranger. Si des débats ont lieu, s'il y a également des tabous ou si les lois sont strictes ou pas. Nous vous emmenons en Allemagne, en Italie, aux États-Unis, et au Sénégal.

En Allemagne, la législation est rigoureuse, et pénalise strictement l'inceste, y compris entre adultes consentants. C'est d'ailleurs également le cas en Angleterre ou au Danemark, mais ce n'est pas le cas en France. Outre la pénalisation, il y a un point fort dans la loi, il s’agit du délai de prescription, il est de 20 ans. Il est plus long qu'ailleurs, si bien qu'une victime aujourd'hui – et depuis janvier 2015 – peut déposer plainte jusqu'à l'âge de 50 ans. Pour autant, il y a quand même des controverses sur le sujet dans le pays, en particulier sur le déficit d'éducation à ce propos dans certains États allemands. Ils regardent le problème en spectateur, estime M. Rörig, le commissaire indépendant du gouvernement fédéral chargé des abus sexuels sur mineurs. Depuis 2011 et jusqu'en décembre, il avait son bureau au ministère de la Famille et de l'Enfance. Il a claqué la porte, et ça n'a suscité aucun débat, quasiment aucune réaction.

En Italie, l’inceste est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi