L'incendie à Saumos, en Gironde, est «fixé»

Après trois jours et autant de nuits de lutte, les pompiers sont parvenus à fixer, jeudi, l'incendie qui s'était déclaré lundi à Saumos, en Gironde, département déjà marqué par trois gigantesques feux cet été dans un contexte de sécheresse historique. La surface de l'incendie a été "réévaluée" légèrement à la baisse, a annoncé jeudi après-midi le sous-préfet de Lesparre-Médoc, Fabrice Thibier, lors d'un point-presse. "On est à 3.400 hectares de brûlés (contre 3.720 hectares estimés jusqu'ici, ndlr), on est sur un feu stabilisé, qui reste dans les limites qui sont celles qu'on lui connait depuis plus de 24 heures, ce qui nous permet de le déclarer fixé." Sur place, "la situation est favorable parce que la météo est bien meilleure", a expliqué le colonel des pompiers de Gironde Charles Lafourcade. "Un vent d'ouest fort a apporté de l'humidité", avec un taux d'humidité de l'air "supérieur à 50%" tout au long de la journée de jeudi. Pour vendredi, "on a les mêmes prévisions, donc le feu