"On a l'impression de sauver les gens du désespoir" : avec le confinement, les médiathèques se mettent aussi au "click and collect"

franceinfo
·1 min de lecture

C'est un bruit métallique que l'on entend des dizaines de fois par heure en ce moment à la médiathèque Persépolis de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), celui du clapet de la boîte à dépôt. Christian vient y déposer un CD : "Je suis dans ma période Miles Davis. C'est frais !" Contrairement au premier confinement, les médiathèques et bibliothèques sont autorisées à rouvrir partiellement avec un système de "click and collect".

Plus économique que la librairie

Les réservations de CD, DVD, livres se font en ligne et le retrait dans le hall de l'établissement. C'est le lien principal avec la culture dont dispose Christian : "Je vais dans les médiathèques parce que bon, je n'ai pas les moyens d'acheter des CD. Quand j'en achète, je réfléchis bien à la question. On ne peut pas se permettre d'essayer la nouveauté et puis de se planter."

Pour Rosa, c'est une solution pratique. Elle vient chercher sa commande en blouse blanche car elle travaille dans la pharmacie juste à côté : "Je n'avais plus rien à lire, donc je suis très contente de venir ici, explique-t-elle.En fait, j'ai vu quelqu'un qui travaille à la médiathèque, qui est venu chercher ses médicaments et qui m'a dit que c'était ouvert et que je pouvais venir emprunter des livres."

J'ai besoin de lire un peu pour m'évader, surtout en ce moment.

Rosa, pharmacienne

à franceinfo

"On se rend compte chaque jour de l'utilité de ce service", témoigne Armelle, en charge de la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi