L'impact de l'Homme sur le climat est beaucoup plus ancien qu'on ne le pensait

·1 min de lecture

Le noir de carbone. C’est une sorte de suie produite par les combustions. Par les feux de forêt. Par les bateaux qui se propulsent au fioul lourd. Ou plus largement, par la combustion de n’importe quel combustible fossile. Porté par les vents, le noir de carbone finit par se déposer notamment sur les glaces des pôles. Avec un effet non négligeable sur leur fonte et sur le réchauffement climatique. Car ces particules sombres réfléchissent moins bien la lumière du Soleil que la glace qu’elles recouvrent. Accélérant ainsi le réchauffement.

Réchauffement : la suie, un aérosol plus puissant qu’il y paraît

Et c’est justement des traces importantes de noir de carbone qu’une collaboration internationale vient de découvrir dans les glaces de l’Antarctique. En elle-même, l’information est inquiétante. Mais là où elle devient plus étonnante, c’est que ces traces ont pu être datées. Elles persistent depuis… l'an 1300 !

« Nous pensions qu’il suffirait de remonter deux ou trois centaines d’années dans le passé pour trouver un monde préindustriel, vierge de ces pollutions au carbone, raconte Joe McConnell, chercheur, dans un communiqué du Desert Research Institute (États-Unis). Mais il ressort de nos travaux que les humains ont potentiellement un impact sur l’environnement depuis au moins 700 ans ». Et les travaux en question révèlent même de quelle manière : par des pratiques du brûlage des terres en Nouvelle-Zélande.

Remonter à la source du noir de carbone

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont dû mener l’enquête. Ils ont analysé des carottes de glace prélevées pour les unes, sur l’île James Ross, au large...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles