Dans le Limousin, la réalité virtuelle pour former à la prise en charge des cas positifs en Ehpad

Casque de réalité virtuelle sur les yeux, Dylan, aide-soignant dans un Ehpad près de Limoges est en train de suivre une formation pour apprendre à s’occuper des résidents positifs au Covid-19. Face à cette crise, lui comme ses collègues doivent apprendre de nouveaux gestes, de nouveaux protocoles pour prendre en charge ces personnes fragiles en toute sécurité. En immersion dans la chambre d’un patient, il doit détecter toutes les anomalies en matière d’hygiène et de protection.C’est complémentaire, ça permet de se former et de s’entraîner, c’est ingénieux. Dylan Guéry Aide-soignantQuinze Ehpad bientôt équipés Gestion du linge, des repas, de la toilette mais aussi des soins mortuaires... au total, dix modules de quelques minutes chacun ont été développés par des chercheurs de l'université de Limoges. Des sessions de formation qui vont également leur permettre de recueillir un certain nombre de données, notamment concernant les erreurs les plus fréquentes commises par les personnels. Une analyse qui permet d’améliorer la formation et même de la personnaliser. Pour les Ehpad, ce dispositif est un gain de temps et de logistique. Ces formations in-situ permettent de ne pas bouleverser les plannings et la bonne marche de l’établissement. A partir de janvier, une quinzaine d’Ehpad du Limousin devraient participer à cette expérimentation prévue sur trois mois.