Non, l'immunologue américain Anthony Fauci n'a pas été arrêté par les "forces spéciales" début avril 2022

Anthony Fauci, le directeur d'une des agences de santé publique américaine et conseiller de la Maison Blanche sur la pandémie de Covid-19, aurait été arrêté et emprisonné début avril par les "forces spéciales" américaines, prétendent des articles de blogs partagés plusieurs centaines de fois sur les réseaux sociaux. C'est faux : le Pentagone et l'agence de santé qu'il dirige ont assuré à l'AFP que l'immunologue n'a pas été incarcéré. Il a d'ailleurs fait plusieurs apparitions publiques depuis sa prétendue arrestation.

"Les forces spéciales américaines ont remporté samedi 9 avril 2022 une victoire majeure dans la guerre contre l'État profond : l'arrestation de (...) l'architecte de la plandémie, le Dr. Anthony Fauci", prétendent des articles de blog (1, 2, 3, 4,5) partagés plusieurs centaines de fois depuis le 10 avril, selon l'outil de mesure de l'audience sur les réseaux sociaux Crowdtangle.

Les mêmes allégations ont été vues par plus de 15.000 personnes sur le réseau social russe VK (1, 2, 3), et ont circulé sur Facebook, Telegram, le réseau social Gettr, ou encore la plateforme de partage de vidéos Odysee. Certains posts assurent que les "Marines" seraient les "forces spéciales" qui auraient interpellé le scientifique américain, accusé de "trahison, négligence médicale massive et conspiration séditieuse et homicide criminel, selon un mandat d'arrêt militaire", dans l'état du Maryland.

Capture d'écran de blog, prise le 26/04/2022

Capture d'écran de blog, prise le 26/04/2022

Capture d'écran Odysee, prise le 26/04/2022

Capture d'écran Facebook, prise le 26/04/2022

Plusieurs publications renvoient aussi vers un article du site américain "Real Raw News", qui serait la source de la prétendue information. Ce site indique sur sa page de présentation qu'il diffuse des articles "à des fins d’information, d’éducation et de divertissement", mais contient également de l'"humour, de la parodie, et de la satire". L'article au sujet d'Anthony Fauci ne comporte cependant pas d'indication l'identifiant clairement comme un contenu humoristique.

Des allégations similaires ont circulé en anglais, et en espagnol sur Twitter (1, 2) et Facebook (1, 2).

Démentis des agences officielles américaines

Des recherches avancées par mots-clé sur Google (dont le principe est détaillé dans la vidéo en dessous) en français et en anglais, et en prenant en compte les résultats datant des deux dernières semaines, n'ont renvoyé vers aucune information officielle faisant état de l'arrestation présumée de l'immunologue.

Anthony Fauci est le directeur de l'Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID), l'une des agences de santé publiques américaines, depuis 1984. A ce poste, il a conseillé sept présidents américains sur les politiques de santé, et s'est fait connaître depuis le début de la pandémie de Covid-19, en conseillant Donald Trump puis Joe Biden au sujet des mesures sanitaires.

L'AFP a interrogé le NIAID au sujet de la détention présumée de son directeur et le service de presse de l'agence a assuré le 19 avril 2022 que "l'affirmation est fausse".

Le Pentagone, siège du département de la défense des États-Unis, dont dépendent les forces militaires du pays qui auraient prétendument procédé à l'arrestation d'Anthony Fauci, a également indiqué que l'article relayé "est totalement faux", déplorant qu'"il s'agit d'une invention totale et d'une utilisation abusive du mot information" auprès de l'AFP le 20 avril 2022.

Apparitions en public d'Anthony Fauci depuis le 9 avril

Le matin du 10 avril 2022, un jour après l'arrestation présumée, Anthony Fauci a par ailleurs donné une interview à la chaîne américaine ABC News, au sujet de l'augmentation des cas de Covid-19 sur le territoire américain. Le contenu de cette conversation a été retransmis plusieurs médias du pays (1, 2, 3).

Le 11 avril, Anthony Fauci a de nouveau été interviewé, cette fois dans l'émission The Reid Out de la chaîne de télévision MSNBC.

Le 25 avril, il est aussi intervenu en visioconférence lors de l'assemblée annuelle des membres de l'AHA, association hospitalière américaine.

L'assemblée annuelle des membres de l'American Hospital Association, le 25 avril 2022 ( AFP via GETTY IMAGES NORTH AMERICA / CHIP SOMODEVILLA)

Depuis le début de la pandémie, Anthony Fauci a été ciblé par de nombreuses allégations fausses ou trompeuses. L'AFP y a déjà consacré plusieurs articles de vérification, en plusieurs langues dont le français, l'anglais ou l'espagnol. D'autres allégations fausses relayées par le site Real Raw News ont également déjà été vérifiées par l'AFP (1, 2).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles