L'immunité, c'est aussi dans la tête

·2 min de lecture

Renforcer son corps passe par la chasse au stress ! Les études se multiplient prouvant l'intérêt de pratiques comme le yoga ou l'hypnose, ou même simplement... la respiration apaisée.

Cet article est issu du magazine Sciences et Avenir - Les Indispensables n°207, daté octobre/ décembre 2021.

Si l'idée de "booster" son immunité fait recette, elle n'a que peu de sens au plan scientifique. La réponse immunitaire mobilise un grand nombre de cellules et molécules répondant à une immense variété de microbes. Suffirait-il d'accroître le nombre de ces cellules ? Si oui, lesquelles, en quelle proportion ? Nul ne le sait. D'ailleurs, une réaction immunitaire déréglée peut engendrer des problèmes de santé : allergies, inflammation chronique ou maladies auto-immunes. Il est cependant possible de rééquilibrer son système immunitaire. Comment ? En régulant notamment son niveau de stress. Les pratiques psycho-corporelles comme le yoga, la respiration lente, l'hypnose permettent de le contrôler.

Le yoga

Cette discipline vise, comme l'indique son étymologie tirée de la racine sanskrite jug (union, jonction ), une unité de l'être humain dans ses aspects physiques, psychiques et spirituels. Certaines études ont montré qu'une séance de 12 à 35 minutes de yoga par jour durant 8 semaines réduit l'activité de protéines liées à une réaction inflammatoire excessive. Par son effet relaxant, le yoga diminue le niveau de stress : moins stimulé, l'hypothalamus produit ainsi moins de cortisol, une hormone qui intervient dans l'équilibre du glucose sanguin mais affaiblit la réponse immunitaire, notamment la production de cellules natural killers. Des chercheurs de la Boston University School of Medicine (États-Unis) ont aussi démontré que la pratique de postures yogiques durant une heure libère une grande quantité d'acides gamma-aminobutyriques (GABA), les principaux neurotransmetteurs inhibiteurs du système nerveux central, dont l'action bloque la production de cortisol. En pratique, le yoga active le système lymphatique et stimule le système nerveux parasympathique qui ralentit les fonctions de l'organisme, abaissant le rythme cardiaque et la tension artérielle.

Sur le plan [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles