Les limites du sondage qui plébiscite le programme de Jean-Luc Mélenchon

·1 min de lecture

Jean-Luc Mélenchon, président de la République ? Si l’on se fie à l’enquête Harris interactive dévoilée le 26 août dernier, le programme défendu par le leader des Insoumis est en tout cas son meilleur atout pour l’Elysée. Et pour cause, les 42 propositions issues de l’Avenir en commun — la plateforme programmatique du mouvement — qui ont été soumises au panel de l’institut reçoivent l’approbation d’une large majorité de Français. L’augmentation du Smic à 1.400 euros net par mois ? 8 sondés sur 10 y sont favorables. La gratuité des compteurs d'eau et des premiers m3 d'eau nécessaires à la vie est également soutenue par 8 Français sur 10 (80%). Même succès pour la fixation d’un loyer maximum par mètre carré (75%), le paiement en heures supplémentaires au-delà de 32 heures hebdomadaires (69%), l’instauration d’une retraite minimum au niveau du Smic (86%), le retour d’un contrôle public sur le rail et les trains (76%) ou encore la taxation des transactions financières (67%).

Conséquence de la crise sanitaire, la réouverture des lits d’hôpitaux fermés depuis 2010 (86%) et le plan de relocalisation des produits essentiels à la vie quotidienne en France (89%) recueillent un assentiment record. Même la légalisation de la consommation de cannabis (57%), et l’avènement d’une VIème République chère à Jean-Luc Mélenchon (63%), mesures a priori plus clivantes, trouvent grâce aux yeux d’une nette majorité de sondés. “Notre enquête démontre que le doute à l’égard du libéralisme reste très présent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Téléphones, paris sportifs… L’escroc soutire plusieurs dizaines de milliers d’euros à une famille
Transport routier : amendes après le boycott de nouvelles plateformes numériques
Covid-19 : Agnès Buzyn convoquée à la Cour de justice de la République, possible mise en examen en vue
Covid-19 : le virus détecté dans la sueur humaine par des chercheurs à Bangkok
Yannick Jadot se paie Macron, Louis Aliot et “l’erreur” de Zemmour… le débrief des matinales politiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles