La limite ténue entre réalité et fiction dans le jeu vidéo : l'exemple Front Mission

Les réçentes tensions diplomatiques dans la zone Pacifique, entre le Japon et la Chine Populaire, me rappellent furieusement un jeu de Squaresoft : Front Mission.

Voiçi mon analyse..

=Préambule=

Déjà mettons les choses au clair : je n'ai pas la prétention d'être un expert en géopolitique et je n'ai pas fait d'études dans ce champs. Mais c'est quelque chose qui m'intéresse assez fortement pour lire Foreign Policy, le NYT, TIME Magazine ou Le Monde Diplomatique en amateur avisé.

J'ai depuis longtemps eu l'envie d'écrire ce petit texte sans prétention, mais par manque de temps, je m'étais résolu à lâcher l'affaire.

 

=Mise en situation=

Aujourd'hui, Ce qui ce redonne l'envie et de trouver le temps, c'est les relations tendues  entre le Japon, la République Populaire de Chine (RPC), et, dans une moindre mesure, la République de Chine (Taïwan).

En effet, cela part de rien, des îles Senkaku/Diaoyu, un archipel paumé et inhabité dans le Pacifique, mais à haute teneur en hydrocarbures souterraines ,et qui fouttent un peu le feu aux relations diplomatiques de la région.

Le Pacifique Sud a toujours été un joli bordel. Depuis la Guerre de Corée et de l'avènement de Mao en RPC, du repli de Chiang Kai-Shek à Taïwan (anciennement Formose), des nombreux troubles politiques en Asie du Sud-Est (Guerre du Viet-Nâm, génocide khmer au Cambodge,des junte militaire en Indonésie, dictature de Marcos aux Phillipines, mouvement terroristes sécessionnistes en Thaïlande et au Timor, etc...), les populations ont été servies. Depuis 1973 et l'unification du Viet-Nâm communiste par les forces d'Ho Chi Minh, qui mis fin à plus de 10 ans de présence américaine massive dans la région, tout ce beau monde se regardait un peu en chien de faïence.

 

 

Carte par Philippe Rekacewicz

Mais on assiste ces dernières décennies à une jolie recrudescence des tensions et escarmouches entre nations avec les USA essayant tant (...) Lire la suite sur gameblog.fr

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.